Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Accueil

Présentation du rapport de la Commission environnement

Le Sénat a examiné ce vendredi 25 mai 2018 le rapport de la mission effectuée par les Honorables Sénateurs LOMBEYA BOSONGO Eugène  et MASIKINI ADONGBA José, respectivement Président et Vice-président de la Commission environnement, à Brazzaville du 25 au 30 avril dans le cadre du 1er Sommet des Chefs d’Etat sur le Bassin du Congo et du Fonds bleu.

 

La Commission environnement du Sénat  a participé à ces assises pour appuyer le Gouvernement de la République Démocratique du Congo à ne pas accepter le projet de transfèrement des eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad sans les études et un référendum préalables.

Au cours du débat, les Sénateurs ont relevé qu’en dépit du fait que les eaux du Fleuve Congo soient transfrontalières, il faut une diplomatie active et dynamique, en cette matière pour persuader les autres pays riverains qui en partagent la jouissance étant donné que 62% du bassin hydrographique du Fleuve appartiennent à la RD Congo.

 

Notons par ailleurs que, ce  sommet  avait entre autres pour mission, de collecter des ressources devant financer des programmes et projets dans les domaines de l’économie bleue et de lutter contre le changement climatique, de manière à encadrer la lutte contre la pauvreté avec préservation de l’environnement conformément à l’esprit de la déclaration de Marrakech lors de la COP 22.

 

Le Secrétariat technique du Rapporteur